top of page

Sadique-master VIRTUAL night (2éme édition)

Dernière mise à jour : 22 janv.

La "Sadique-master virtual night" est un événement virtuel annexe au Sadique-master festival qui vise à entretenir une activité de diffusions en proposant de oeuvres souvent injustement méconnues et datant généralement des années précédentes.

Cette seconde Sadique-master virtual night sert aussi à renforcer notre trésorerie fortement impactée par l'édition (la 6éme) réelle du festival annulée à cause du covid et par les complications du même ordre pour la production de notre court-métrage "Romance post-mortem".

Nous vous proposons donc le vendredi 27 une double séance comportant deux films avec comme thématique commune la...psychiatrie !

Le principe ?

La diffusion va se dérouler en direct sur une chaîne privée d'une plateforme totalement privatisée et indépendante (qui nécessite cependant pour nous un certain coût financier). En complément, un tchat virtuel (via chatango) accompagne la chaîne et vous permet aussi de discuter parmi vous entre (ou pour les plus distraits "pendant") les films.

Afin d'officialiser la chose et obliger les gens à jouer le jeu (ne pas transmettre le lien de la chaîne à un tiers..ect - on va instaurer des systèmes de sécurité et de filtrage) on va procéder comme un service de VOD (mais en live) avec des tarifs légèrement inférieurs :8 euros les 2 films en prix libre avec possibilité de mettre plus afin de nous soutenir nous permettre de vous offrir la meilleure 8éme édition possible du Sadique-master festival (en + encore).

Billetterie : https://my.weezevent.com/les-nuits-rouges-de-sadique-master-2eme-edition

 

Programmation:

























(début du live à 21 heures avec quizz musicaux) 21 heures 30 : Someone’s knocking at the door (2009) (Horreur psychédélique) (Chad Ferrin) (USA) (80 minutes) (-16) (VOSTFR)

Synopsis : Six étudiants en médecine absorbent une drogue expérimentale qui les conduit tout droit en enfer, ou plutôt dans une réalité alternative où d'étranges créatures humanoïdes s'acharnent à les violer à mort.

--

Film complétement fou aux propensions hallucinatoires, « Someone’s knocking at the door » de Chad Ferrin est de ces OFNI qui broient votre cerveau et qui vous questionnent réellement sur ce que vous êtres entrain de regarder. Est-ce Lynchien ? Est-ce Barkerien ? Est-ce une sorte de Troma étrange lorgnant entre l’experimental et la série Z ? On ne sait pas vraiment, mais c’est peu être une mixture singulière de tout à la fois.

























23 heures 30 : Crazy murder (2015) (Horreur sale) (Doug Gerber et Caleb Pennypacker) (93 minutes) (-18) (VOSTFR)

Synopsis : Un SDF psychotique livré à lui-même dans les rues de New-York enchaine une série de meurtres entre quelques déambulations loufoques et expériences avec ses excréments.

--

Tourné majoritairement en Guerilla shot au milieu des pauvres passants dubitatifs, « Crazy murder » s’apparente à un étrange croisement entre du Ryan Nicholson pour ses délires excrémentiels (amateurs de merde et de vomi soyez servi) et un petit quelque chose de Frank Henenlotter pour son amour du New-York sale et crasseux.

Presque totalement improvisé, le film est porté par la performance assez incroyable de son acteur principal Kevin Kenny (il y a un truc avec les noms/prénoms) suintant la démence avec une crédibilité sidérante.

On peut y voir un sens, certaines idées, mais Crazy murder c’est surtout un SDF cinglé qui insulte, mutile, tue, frappe les gens, le mobilier, tout et n’importe quoi sans raisons apparentes.

C’est une expérience comme il n’en existe pas d’autre. et film ne pouvait pas être réalisé par quelqu’un avec un nom différent à celui de « Doug Gerber ».


Billetterie : https://my.weezevent.com/les-nuits-rouges-de-sadique-master-2eme-edition

457 vues0 commentaire
bottom of page