ANA (2015) (Frederick Maheux)

Sypnopis : Une personne enquête sur les disparitions de plusieurs femmes anorexiques liées à l’internet. Les femmes disparues apparaissent dans les vidéos cryptées et cachées d’une cyber-secte menant le protagoniste principal dans un puzzle ésotérique qu’il tente de déchiffrer.

______________________________


Le but est clair et le réalisateur le revendique: cette œuvre doit vous faire passer un « bon moment désagréable ». Structuré sous forme d’enchainement de performances, ANA est un rituel initiatique lié à la fascination éprouvée pour l’auto-déstruction. C’est aussi une immersion au sein de communautés marginales existantes réellement sur l’internet, poussées ici même au paroxysme.

Fascinant, atypique, ANA se regarde sous un œil nouveau, ANA se vit.

36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout