La plus infâme des compilations de courts-métrages underground !

 

Cette compilation issue du Sadique-master festival contient des courts-métrages underground extrême diffusés entre la 1ére et la 5éme édition de l’événement. Elle constitue une forme de « best-of ». 

 

Des psychotiques, une prostituée qui fait de la collecte de sperme, un fléau sexuel, de l'auto-stop, des fantasmes érotiques d'une Alien, de la chirurgie sur des morts vivants, des hommes chiens, des rêves de mannequins, de la douleur et de la perversion.

 

Les films non-anglophones contiennent des sous-titres anglais/Non-English speaking films contains English subtitles.

---

- Leurre ( 2014 - Pierre Reynard ) 3 minutes : Réflexion sur la passion morbide et la création.

- Wicked Sway ( 2014 - Chris power ) 6 minutes: Basé sur l’histoire «Tell Jane a story» de Glen Stone, Wicked sway relate l’exploration sombre d’un écrivain blessé et de son épouse, Jane, peut être psychotique. Ce soir, Jane s’est échappée, elle est couverte de sang et elle rentre à la maison.

- Apologie de la violence ( 2011 - Alex et Niko ) 6 minutes : Rétrospective dans l’enfance comme matrice de la violence nourricière.

- Sous-France ( 2015 - Alex et Niko ) 7 minutes : L’anniversaire d’une jeune fille perturbé par la tournure d’un repas de famille trop arrosé et de quelques révélations malvenues.

- Born from pain ( 2007 - Alex et Niko ) 32 minutes : Monica, une prostituée hantée par le souvenir du massacre de sa famille collecte le sperme de ses clients dans le but de se faire inséminer. Neuf mois plus tard un enfant naît. Monica l’enferme alors dans une chambre noire avec pour seule fenêtre sur l’extérieur une télévision.

- Night of living sluts ( 2018 - Mathieu Morel ) 9 minutes : Respectez le couvre-feu et soyez attentifs aux règles sanitaires. Votre Etat lutte pour endiguer la propagation de la maladie. À la nuit tombée, les contaminés sortent. Ils sont en quête de lubricité. La Digolle se propage dans la violence sexuelle. Le sang. Le sperme. La cyprine. Si vous sortez, si vous avez des rapports sexuels : vous allez crever. Les contaminés répondent à leur premier instinct. Si vous les approchez, ils vont vous violer. Vous allez crever. Ceci était un message de votre Etat, qui tente de prospérer. » 

- Dare Divas ( 2018 - Kasper Juhl ) 27 minutes : Deux jeunes femmes lancent une émission Youtube où elles partent à l’aventure sans moyens de communication ni argent. Lorsqu’elles montent en stop avec un homme qu’elles trouvent séduisant, les choses prennent une tournure imprévue.

- Lovesick ( 2018 -Cassandra Sechler ) 8 minutes : Entrez dans le fantasme d’un alien rêvant d’avoir des relations sexuelles en tant qu’être humain.

- Auopssessed ( 2018 - Emil Johansson ) 8 minutes : Une femme cherche à savoir ce qui ne va pas avec ses entrailles.

- Man dog man ( 2017 - Jax McMullin Condo ) 12 minutes : Un homme esseulé par la perte de son chien bien-aimé tente de recréer la relation avec un nouvel animal de compagnie d’une autre nature.

- My fashion nightmare ( 2018 - Nikita Kvasnikov ) 7 minutes : Plusieurs jeunes mannequins vivent la même histoire. L’inconscient collectif est un lieu commun pour tous. Mais toujours là où se termine un cauchemar, un doux rêve survient.

- Erotic Fantasy ( 2011 - Marian Dora ) 7 minutes : Trajet d’une anatomie extatique à travers la douleur et la perversion.

Les infâmes courts-métrages du Sadique-master festival

20,00 €Prix

    FACEBOOK

    • Facebook Social Icône
    • Youtube