Menu

Souvenirs de la terre (Texte)

,  

Il fut un temps où je pouvais contempler l’orbe solaire sans que mes yeux implosent, mais cette époque est révolue. Depuis longtemps les échos de la terre ne raisonnent plus, les ondes n’apparaissent plus comme des symptômes.
Il est difficile de se rappeler de quelque chose qui n’a existé que dans nos souvenirs.
Des réminiscences mélancoliques pour une existence éviternelle.
Je m’écarte des torsions géométriques et me déplace dans un autre ailleurs où les repères centrifuges m’éloignent du vide.
Vous voyez où je me situe ? Non. Moi même je l’ignore.
La vie, la terre, une étrange circonvolution ayant toujours contribué à notre déséquilibre mental. Je me souviens des structures, des hululements de douleurs, du dioxyde de carbone.
Et le silence qui régna, succin au dernier râle.
N’avoir comme appui, que le vide, m’offre une vision tristement intime du néant. Les dieux m’ont offert un cierge mais avec, je me suis enflammé. Nul besoin de me fustiger pour mon insouciance, je ne suis personne, il n’y a personne.
Pourquoi parler d’apocalypse ou de désordre quand jamais il n’y a eu d’existence ? Quand l’ordre n’a toujours été que mental ? Quand la fin est le même atome que le commencement, autant dire, rien.

Je ne remets pas en cause vos sourires laconiques et vos respirations mécaniques, ni innocence de nos liens.

Tinam.S

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

The following two tabs change content below.

Sadique-master

Admin/Créateur de sadique-master Écrivain et chroniqueur.

1 commentaire

  1. Youri - 16 décembre 2013 15 h 07 min

    Good job !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :