Menu

Sindicato del Terror et Torture porn – Le cinéma Mexicain horrifique extrême

,  

L’explosion de violence dans le cinéma Mexicain commence à raisonner et la corrélation de leur culture avec la mort et la violence extrême quotidienne semble enfin avoir trouvé une catharsis : le 7éme art transgressif.
Depuis quelques années s’enchaînent des œuvres stupéfiantes telles que Scherzo Diabolico d’Adrian Garcia Bogliano ou We are the flesh d’Emiliano Rocha Minter. L’attraction pour ce cinéma est telle qu’une anthologie dénommée Mexico Barbaro voit le jour et regroupe les cinéastes les plus avides de subversion. En 2016, l’incroyable Atroz de Lex Ortega même remporte le prix du jury au Sadique-master festival.

En février 2017 une étrange vidéo intitulée « torture porn » est publiée et relayée par différents cinéastes Mexicains ainsi que certains presses. Dans un style fake snuff relativement proche d’Atroz, un ton anxiogène introduit la scène, et une femme s’y fait explicitement torturée. Une violence graphique radicale qui interpelle et impose ainsi une question : Qui se cache derrière ça ?

Depuis, les informations se sont précisés et cette production connue sous l’acronyme de SDT (Sindicato del Terror) semble prendre une ampleur considérable au Mexique puisqu’elle a pour vocation d’en faire une référence mondiale de ce cinéma. Selon une étude statistique, le genre le plus apprécié dans le pays demeure bel et bien le cinéma horrifique, or au delà du fake snuff le SDT semble s’élargir et proposer un large panel du genre en exploitant différentes thématiques, du réalisme sordide jusqu’aux mythes et légendes folkloriques inquiétantes.

Derrière ce projet, les coupables sortent du bois et nous y retrouvons des réalisateurs tels qu’Henry Bedwell (Más negro que la noche), Rigoberto Castañeda(KM 31: Kilómetro), Lex Ortega (Atroz ), Agustín Tapia (Club eutanasia), Jorge Michel Grau (La Hora del Temblor), Diego Cohen (Luna de Miel) ou encore Isaac Ezban (Los Parecidos).
En plus de produire et réaliser des films, le collectif prend même l’initiative d’organiser des séminaires ainsi que des ateliers consacrés exclusivement au cinéma horrifique.

– Tinam.

Sadique-Master 2017 – droits réservés

The following two tabs change content below.

Sadique-master

Admin/Créateur de sadique-master Écrivain et chroniqueur.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :