Menu
4 stars

HYPNAGOGIA (Lars-Erik Lie) (2014) (Critique)

, , ,  

Synopsis : Johnny est un violeur et un tueur en série dont les rêves sont hantés par une de ses victimes. Mais quelle est la frontière entre le rêve et la réalité ?  Le phénoméne terrifiant, de la paralysie du sommeil est quelque chose que la plupart des gens connaîtront une ou deux fois dans leur vie, mais certains vivent avec  presque tous les soirs. Hypnagogia (paralysie du sommeil)  fait de votre pire cauchemar une réalité.

Hypnagogia est un moyen métrage de Lars Erik lie avec un budget de seulement 666$, c’est aussi une expérimentation particulièrement ambitieuse car celui-ci dit clairement s’inspirer du cinéma d’Argento ainsi que de celui de Carpenter.
Après une scène d’intro aux premiers aspects amateurs qui, par la suite, se crédibilisera grâce à une musique d’ambiance intéressante, un esthétisme soigné et des acteurs/actrices convainquant(e)s, nous aurons droit à une plongée dans le monde du sommeil, dans l’univers claustré et onirique de Johnny.

C’est là que ces fameuses références à Argento surviennent, des lumières tamisées, une bande-son à l’ancienne, un esthétisme nous rappelant instinctivement celui de Suspiria. Et on peut dire qu’avec un budget si réduit, c’est une performance tout à fait honorable.
L’angoisse viendra progressivement acclimater le film, et nous partirons dans les « tripes » de notre protagoniste en pleine panique. Jusque-là rien à redire.
Par la suite, quelques scènes gores (particulièrement une) viendront s’incruster dans le voyage de Johnny, mais c’est ici que le budget réduit expose quelques lacunes, car celles-ci seront peu crédibles et réalistes.

Ceci dit, ce n’est rien de très grave car le film joue avant tout sur son climat d’épouvante et d’angoisse plutôt que sur celui du gore. De plus, les scènes de ce type ne sont pas nombreuses et vites oubliées.
L’inspiration de Carpenter est moins reconnaissable que celle de notre maitre Italien, mais peut se percevoir à travers la « folie » des personnages sur certains moments.
En tout cas, saluons cette tentative réussite de Lars Erik Lie et espérons un long métrage dans la même trame, avec peut-être plus de budget et et pourquoi pas quelque chose de plus « fantasmagorique ».

Pour ceux que ça intéresse, Hypnagogia est disponible en VOD ici même : http://vimeo.com/ondemand/hypnagogiafilm

The following two tabs change content below.

Sadique-master

Admin/Créateur de sadique-master Écrivain et chroniqueur.
  • Les point positifs

  • Les points négatifs

  • Note ( 8/10 )

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :