Inscription

Sadique Master > Critiques > Critique > CRITIQUE: Taeter City (2012) (Giulio De Santi)
taeter
5 stars

CRITIQUE: Taeter City (2012) (Giulio De Santi)

, , ,  

 

 

Synopsis: A Taeter City tout  est géré par l’Autorité, qui est une sorte de dictature.  Pas de crime et pas d’émeutes. Pourquoi ? L’Autorité utilise un système d’ondes radio spécial appelé Zeed. Les ondes radio modifient le cerveau des criminels, les forçant à se suicider. Ceux-ci alimentent la  chaîne de restauration rapide Taeter Burger populaire avec les produits de chair humaine dont ils ont besoin pour nourrir les citoyens.

taetercity-wallpaper6

Beaucoup doivent connaître le bon « Adam Chaplin » original, excessivement gore mais souffrant de plusieurs longueurs entre les scènes gores.

Mais peu s’intéresse aux autres productions de Necrostorm qui méritent toute notre attention ! Pourquoi tant de personne s’acharnent sur des misérables found-footages, des films plus ou moins gore qui n’apportent rien de nouveau ou, si ils sont en manque de sang, se tournent vers un maximum de classiques de série B alors que des productions indépendantes nous offrent ce qu’on recherche chaqes jours ?! Haaa l’underground, un domaine qui a souvent l’image d’un cinéma raté visant un public hyper tolérent qui recherche bien plus qu’un simple divertissement violent.

Penchez-vous sur Necrostorm et découvrez « Taeter City » ! Un film de science-fiction/horreur gore unique et explosif !

Dans le même style d’Adam Chaplin (image bleuté faisant ressortir le sang à la fois plastique et numérique rendant un style particulièrement attachant et divertissant au film), mais bien plus gore et bien plus rythmé ! Une courte durée de 1h10 mais aucun ennui durant le visionnage; le film ne vous lache pas du début à la fin, quand on  parle de gore, c’est du sérieux ! Ca éclabousse, ça coule, ça tache de partout sans vous laisser la moindre minute de repos.

Un impressionnant mélange d’ambiance de science-fiction, jeu vidéo et manga, une pure merveille, une véritable récréation pour un grand amateur de chair dégoulinante !

Malgré un bien bas budget, vous n’aurez plus affaire au « Adam Chaplin » sympathique mais parfois ennuyeux; ici, jetez-vous dans une expérience exceptionnelle que seul Necrostorm peut nous livrer !

TAETER_CITY-2012-movie-7

Un genre unique, un ovni du cinéma underground des personnages surréalistes proches de ceux de Tokio Gore Police (on peut aussi comparer « Taeter City » à ce film concernant la dose de gore), une histoire passionnante et originale, tout les ingrédients pour vous faire passer 1h10 de bonheur !

Un film gore riche en idées, en slogans, en animations amusante, en gore, en gore et encore en gore (est-ce que je vous ai prévenu que le film était très gore ??? ). Un travail formidable de la part de Giulio de Santi qui n’a pas fini de nous réjouir avec ces prochaines production « Hotel Inferno », le jeu sur PC « Death Cargo », que du splatter déjanté et barré qui reste dans un seul et même univers, un univers que l’on ne peut qu’adorer. Sans parler de la gigantesque bande sonore ne pouvant que nous plonger au coeur de cet atmosphère déjantée, une musique tout simplement génial qui nous reste en tête pendant le reste de la journée une fois le visionnage fini. Inutile de le voir qu’une seule fois, vous pouvez le voir autant de fois que vous voulez, vous aurez toujours l’impression de le re-découvrir et d’avoir l’impression de remarquer des séquences ultra-gores que vous n’avez pas vu au visionnage précédent !!

Necrostorm est donc à soutenir pour tout le travail qu’ils fournissent ainsi que pour leur générosité concernant les magnifique éditions sur le site officiel de Necrostorm. Pour Taeter City, le magnifique DVD est accompagné de plusieurs gadgets (dont un poster signé par le réalisateur) et des bonus complets et hyper intéressant (foncez sur les vidéo de Dhondolone écrasant littéralement les Happy Tree Friends). Oubliez, donc, « Adam Chaplin », la vrai boucherie ultra-gore déjantée de Necrostorm est ici !!

Vous n’avez plus qu’à vous diriger vers cet ovni, cette perle du splatter de notre génération qui mérite vraiment de rester graver dans nos mémoire ! Vivement Hotel Inferno & Alice’s Necroland & Death Cargo & le dvd de l’intégral de Dhondolone !

 

MA NOTE:  5/5

 

Une critique d’ANDROSTAUB

taetercity-wallpaper8

 

1225

 

 

 

 

 

Nicolas Beaudeux

Collectionneur, grand fans d'horreur/gore/épouvante/extreme.

Derniers articles parNicolas Beaudeux (voir tous)

  • Les point positifs

    - Le style manga et jeu vidéo
    - le gore excessif qui mêle numérique et plastique
    - l'histoire délirante
    - l'ambiance
    - la musique & le rythme

  • Les points négatifs

    - Quels points négatifs ????

  • Note ( 10/10 )

3 commentaires

  1. Sadique-master - 21 janvier 2014 19 h 32 min

    Un de plus à voir à ma lonnnnguuue liste…Et je suis d’accord sur les défauts de Adam Chaplin. Donc hâte de voir celui ci.

    Répondre
  2. Nicolas Beaudeux - 21 janvier 2014 19 h 35 min

    A voir dès que possible ! C’est un film ultra-gore à ne pas louper pourtant !! Interdiction de le négliger !

    Répondre
  3. Nomans Land - 28 mars 2014 14 h 31 min

    Génial !
    Un film du dimanche à voir sans famille , en dégustant un bon ragoût de tripes fait par mémé (non , c’est pas les tripes de pépé !) , tout ça sous la couette , bref très divertissant …
    Giulio Di Santi , simple , petit moyen , ça tâche bien et c’est efficace .

    Répondre

Poster un commentaire