Menu

L’étrange festival – 5éme journée (Killers, Tokyo tribe)

,  

Lundi 8 septembre

La semaine commence avec un programme oriental puisque les deux films visionnés sont asiatiques.
Tout d’abord, démarrons avec Killers, un thriller psychologique Japonais-Indonésien où deux tueurs en série aux personnalités radicalement différentes se provoquent mutuellement en mettant en ligne des vidéos de leurs crimes.
Killers est un film vraiment intéressant traitant la nature criminelle innée de l’humain  ainsi que son voyeurisme inavoué et pourtant omniprésent.
Sa violence extrême, son ambiance froide et ses situations improbables nous rappellent immédiatement les thrillers Coréens brutaux tels que I saw the devil ou Murderer. La réalisation quand à elle est empreint d’un remarquable dynamisme et le propos est lui traité avec beaucoup de justesse. Il a une volonté de faire dans le surprenant et  le spectaculaire qui souvent donne un charme supplémentaire au film, et qui parfois s’emporte un peu trop. Nous ne pouvons lui reprocher cependant.
Et ce n’est pas par ce que les œuvres de cet acabit pullulent en Coréen qu’il faut négliger The killers, loin de là, nous avons ici une nouvelle petite pépite délicieusement sombre et généreusement violente.
Bravo aux Mo Brothers.

Désormais nous passons au nouveau film d’un grand réalisateur à la filmographie remarquable qui, là s’essayera dans un genre bien différent de ses productions habituelles. Sion Siono (Strange circus, Guilty of romance) présent cette année à l’étrange festival nous a présenté son nouveau film Tokyo Tribe (inspiré du manga) sur lequel il dit lui même avoir fait un quelque chose de purement entertainment et sans contenu où plusieurs gangs de Tokyo s’affrontent . Inquiétant, mais voyons voir avant de juger…
Malgré un premier magnifique plan-séquence et un esthétisme soigné qui sera surement le seul point fort du film, autant dire que pour les adeptes du réalisateur c’est une déception totale tandis que les autres sont mitigés. Tokyo Tribe aurait pu être jouissif si les combats étaient réellement violents, si le scénario s’attribuait une touche excitante, stimulante, mais non. Sion Siono s’acharne ici à nous faire une comédie musicale quelque peu kitch sur fond de rap constant. Les combats manquent cruellement de violence et l’humour lourdingue devient très rapidement redondant. Tokyo Tribe n’est peut être pas une faute grave dans la filmographie du réalisateur, mais plutôt, espérons le, un délire personnel. Certains pourront peut être tout de même le trouver divertissant, mais il sera difficile de lui attribuer d’autres qualités.

– SM

The following two tabs change content below.

Sadique-master

Admin/Créateur de sadique-master Écrivain et chroniqueur.

4 commentaires

  1. Matt Serpico - 21 septembre 2014 15 h 34 min

    Un grand moment de cinéma, un film de psychopathe pour psychopathe. Avec des acteurs tous aussi barge les uns que les autres, qui joue à la perfection, la réalisation des Mo Brothers est parfaite (sauf le ralentis de la fin qui est un peu too much). Et puis on s’amuse à voir les nombreuses référence caché du métrage (voulu ou non) pour une expérience unique.

    Répondre
  2. Matt Serpico - 21 septembre 2014 15 h 37 min

    Tokyo Tribe : MOVIE OF THE YEAR !!!!!!!!!! J’ai pas peur de le dire, RAID 2 est un film d’enfant de coeur à coté, combat impressionnant (qui rappel ceux de crow zero en mieux, alors qu’ils étaitent déjà bad ass), mise en scène exceptionnel avec des plans séquences parfait (dès les premières secondes), des « acteurs » magnifique (et magnifié, comme toujours avec Sion san), qui se révèle suite à l’ITW avec le réalisateur après le film être des rappeurs ou des artistes de rue et qu’ils ont eu une grosse liberté, ce qui rajoute encore plus d’authenticité au métrage, les effets spéciaux sont dépassés, mais au final on s’en fout car ils servent le film plus que autre chose, car ce film est un WHAT THE FUCK complet (c’est le cas de le dire). On en prend plein les yeux (photo génial), plein les oreilles (super rap) et on sort de ce film avec une banane de fou. Et puis Sono Sion se renouvelle tout les 5 min. alors que la plupart des réalisateurs n’y arrive pas sur plusieurs film moi je dis bravo !!!

    Répondre
    • Sadique-master - 22 septembre 2014 18 h 17 min

      Le considérer comme un plaisir coupable pourquoi pas, mais ton engouement autour de ce film m’étonne tout de même…

      Répondre
  3. Roggy - 9 octobre 2014 20 h 10 min

    D’accord sur tes deux critiques. J’ai bien aimé aussi « Killers » bien pêchu et mis en scène. En revanche, comme toi, j’ai eu du mal avec « Tokyo tribe » malgré une qualité de cinéaste, Sono Sion m’a déçu sur ce film, un peu trop lourdingue.

    Répondre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :