Menu

33 ème festival international du film fantastique de Bruxelles (2015)

 

Immanquable parmi les immanquables, attendu depuis plus de onze mois par les amateurs de cinéma de genre, l’édition du Bifff 2015 se déroulera au Palais des Beau-Arts de Bruxelles du 7 au 19 avril. La programmation étant en ligne depuis plus d’une semaine maintenant, nous sommes d’ores et déjà en mesure de vous annoncer qu’il s’agira d’un événement marquant dans les plannings 2015. En effet plus de 100 films – de tous horizons-  seront présentés pendant ces 12 jours qui s’annoncent éprouvants mais Ô combien plaisants, d’autant plus que  j’aurai la délectation de le couvrir dans son entièreté pour Sadique-Master, et par la même occasion vous faire part des découvertes intéressantes qui y seront présentées.german

Derrière la magnifique affiche dessinée par Jean-Claude Servais (Jicé), il sera possible d’assister à la projection sur grand écran de plusieurs oeuvres très attendues et en exclusivité siouplait comme par exemple (liste bien évidemment non exhaustive): « Charlie’s farm »  de Chris Sun, « Deadman Inferno » d’Iroshi Shinagawa, « The Ninja war of Torakage » du déjanté Yoshihiro Nishimura (qui sera physiquement présent au festival), « Zombie Fight club » du sympathique Joe Chien, « Honeymoon« de Diego Cohen, « III » de Pavel Khvaleev, « One on One » de Kim-Ki Duk et également « German Angst » Buttgereit, Andreas Marschall, Michal Kosakowski qui fait trépigner d’impatience les fans du réalisateur de Nékromantik depuis un bon bout de temps.zfc

De plus, la sélection de courts-métrages (courts mais trash) de divers horizons est généralement savoureuse; et pour les plus courageux, vous serez attendus pour la célèbre nuit « marathon » du festival et autres bal des vampires (prévoyez des boules Quiès pour ces deux événements vous aurez été prévenus). Pour ceux qui hésiteraient à se rendre à cet épisode Européen drainant chaque année plus de 60.000 spectateurs, sachez qu’il y règne une ambiance des plus chaleureuses tant lors des projections -voir mon article sur « Ferozz » de Molina – que dans les différents stands et bars (où la Troll -bière officielle du festival – coule à flot)  qui jalonnent le palais des Beaux-Arts tout au long de la manifestation. Notons également que l’événement est ponctué d’autres manifestations comme la Masterclass, de nombreux Q&A avec des invités prestigieux, la zombifff walk dans les rues de Bruxelles et pour la première fois cette année: des jeux olympiques pour zombies (et oui, il n’y a qu’en Belgique qu’on peut imaginer cela).  charlie

Tous les renseignements nécessaire à l’élaboration de votre programme pour que votre festival soit le plus agréable possible sont disponibles sur le lien suivant: http://www.bifff.net/fr/ . Et pour les Sadiques qui voudraient y passer, n’hésitez pas à m’alpaguer si vous me voyez.

Par contre pour les habitués, je vous hurle: OOOOUUUUUUUUEEEEELCOOOOOOME dans le creux de l’oreille!!!!!

Otis Driftwood (Aka BL mais aussi Adam Korman)

The following two tabs change content below.

Sadique-master

Admin/Créateur de sadique-master Écrivain et chroniqueur.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :