PIFFF (2019) (Jour 3) (Spiral, MOPE)

Présenté comme une oeuvre miroir à l’excellent « What keeps you alive » diffusé l’année précédente, Spiral de Kurtis David Harder expose des similarités évidentes dans ses thématiques, certaines plus intensément que d’autres. Cependant, là où What keeps you alive utilisait le profil homosexuel de ses protagonistes « femmes » pour poser un contexte et développer l’histoire (en livrant une oeuvre délicieusement radicale), Spiral semble reléguer son scénario au second plan et se concentrer davantage sur l’oppression (assez manichéenne dans son évolution – dixit le caméo final) que subissent ses deux protagonistes homosexuels « hommes » en le distillant dans une paranoïa persécutrice beaucoup trop explicite tirée d’un Get Out (harcèlement inexpliqué d’un voisinage malveillant) de Jordan Peele.

Ainsi, Spiral stagne malgré lui et camp bien trop sur ses positions pour travailler sa perspective narrative; et ce même si le final s’évertue à nous livrer tout de même un peu de folie.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est mope.jpg.

Deux jeunes hommes (de nature plutôt geek) fraîchement débarqués pour un bukkake s’imaginent soudainement pornstar et doivent faire face à la réalité du métier, la réalité du monde. Satire d’une société déshumanisée, si MOPE de Lucas Heyne traite l’univers de la pornographie avec toute la loufoquerie dont il dispose, il marque surtout la désillusion qui peut découler du monde réel lorsque l’on s’y aventure imprudemment avec ses fantasmes, aussi absurdes soient-ils. Faussement léger, MOPE fait certes rire mais pose des constats dramatiques et des protagonistes désespérés malgré toute l’excentricité de certaines scènes. Ainsi, MOPE sait se montrer aussi divertissant que pertinent même si le trait y est parfois légèrement exagéré.

Sadique-Master 2020 – droits réservés

Cet article a été publié dans Non classé. Mettre en favori le Permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *