Les meilleurs films de 2019 : Classement Sadique-master – TOP 20

20 : Colour out of space (Richard Stanley)

Synopsis : D’après la nouvelle La Couleur tombée du ciel de Howard Phillips Lovecraft sortie en 1927.
Les Gardner ont à peine le temps de s’habituer à la vie de la campagne qu’une météorite explose dans leur jardin en pleine nuit, dans un halo d’une lumière qui n’existe pas. Peu à peu, la propriété familiale semble contaminée par un mal indicible, qui affecte la flore, la faune… et les Gardner.

19 : In Fabric (Peter Strickland)

Synopsis : La boutique de prêt-à-porter Dentley & Soper’s, son petit personnel versé dans les cérémonies occultes, ses commerciaux aux sourires carnassiers. Sa robe rouge, superbe, et aussi maudite qu’une maison bâtie sur un cimetière indien. De corps en corps, le morceau de tissu torture ses différent(e)s propriétaires avec un certain raffinement dans la cruauté.

18 : The mortuary collection (Ryan Spindell)

Synopsis : Sam entre dans une société funèbre , s’enquérir de l’annonce d’emploi affichée à l’extérieur. Elle est accueillie par l’imposant Montgomery Dark, croque-mort de son état. L’entretien d’embauche prend la forme de récits macabres racontés par le taulier, pour le plaisir grand plaisir de la candidate.

17 : I see you (Adam Randall)

Synopsis : Sale période pour l’officier Greg Harper. Sa femme l’a trompé, son ado de fils tire la tronche, et la disparition d’un jeune garçon rappelle en loin une affaire similaire, censément bouclée il y a 15 ans. Et comme si ça ne suffisait pas, de drôles d’événements surviennent dans sa luxueuse maisonnée.

16 : Adoration (Fabrice Du Welz)

Synopsis : Paul, un jeune garçon solitaire, rencontre Gloria, la nouvelle patiente de la clinique psychiatrique où travaille sa mère. Tombé amoureux fou de cette adolescente trouble et solaire, Paul va s’enfuir avec elle, loin du monde des adultes…

15 : Parasite (Joon-ho Bong)

Synopsis : Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne…

14 : The forest of love (Sion siono)

Synopsis : À travers une analyse de la noirceur du comportement humain, « The Forest of Love » raconte l’histoire de Jo Murata, un homme sans merci qui utilise son charisme pour manipuler ceux qui l’entourent. Murata fait la rencontre de Shin et d’un groupe de cinéastes en herbe déterminés à faire de la relation turbulente entre Murata et Mitsuko le prochain sujet de leur film. Alors que ce petit monde se rapproche durant le tournage, mensonges et vérités s’entremêlent, et les limites de l’humanité sont mises à l’essai, donnant lieu à des actes épouvantables.

13 : The perfection (Richard Shepard)

Synopsis : Le sens de la perfection qui anime deux génies de la musique, Charlotte et Elizabeth, va peu à peu les mener vers le chemin de l’opposition.

12 : Why don’t just you die (Kiril Sokolov)

Synopsis : Marteau en main, Matvey est déterminé à aller venger sa petite amie des mauvais traitements infligés par son père. Celui-ci, un flic plutôt costaud, ne va pas se laisser faire. Les deux hommes s’écharpent dans l’appartement familial, et sont bientôt rejoints par d’autres protagonistes prêts à en découdre.

11 : MOPE (Lucas Heyne)

Synopsis : En 2010, Stephen Clancy Hill (Steve Driver, son pseudonyme) est une star du porno en herbe. Il vit et travaille à San Fernando Valley, le Hollywood des films X. Quand Stephen apprend qu’il n’est pas reconduit, il devient fou de rage et tue de nombreuses personnes présentes sur le plateau de tournage notamment son meilleur ami Herbert Wong (ou Tom Dong). Le meurtrier se lance alors dans une cavale qui va durer plusieurs jours..

10 : Monos (de Alejandro Landes)

Synopsis : Dans ce qui ressemble à un camp de vacances isolé au sommet des montagnes colombiennes, des adolescents, tous armés, sont en réalité chargés de veiller à ce que Doctora, une otage américaine, reste en vie. Mais quand ils tuent accidentellement la vache prêtée par les paysans du coin, et que l’armée régulière se rapproche, l’heure n’est plus au jeu mais à la fuite dans la jungle…

9 : Cut off (Christian Alvart)

Synopsis : Lors d’une autopsie, une médecin légiste découvre une capsule contenant le numéro de téléphone de sa propre fille. Tentant de la joindre, il découvre que celle-ci est séquestrée. Il n’a d’autre choix que d’accepter un jeu de piste macabre pour la sauver.

8 : Bliss (Joe Begos)

Synopsis : Une artiste en panne créative plonge dans l’univers du sexe, de la drogue et du meurtre dans les bas-fonds de Los Angeles.

7 : Koko-di Koko-da (Johannes Nyholm)

Synopsis : Pour surmonter les problèmes que traverse leur couple, Elin et Tobias partent camper au coeur de la forêt suédoise. Mais des fantômes de leur passé resurgissent et, plus que jamais, les mettent à l’épreuve.

6 : Midsommar (Ari Aster)

Synopsis : Dani et Christian sont sur le point de se séparer quand la famille de Dani est touchée par une tragédie. Attristé par le deuil de la jeune femme, Christian ne peut se résoudre à la laisser seule et l’emmène avec lui et ses amis à un festival estival qui n’a lieu qu’une fois tous les 90 ans et se déroule dans un village suédois isolé.
Mais ce qui commence comme des vacances insouciantes dans un pays où le soleil ne se couche pas va vite prendre une tournure beaucoup plus sinistre et inquiétante.

5 : The Hole in the ground (Lee Cronin)

Synopsis : Une mère et son fils viennent d’emménager dans une nouvelle maison près des bois. Au cours d’une balade en forêt, le fils disparaît un petit moment. La mère parvient à remettre la main sur lui et découvre, en même temps, un énorme gouffre au coeur du bois. Quelques temps après, elle remarque que son petit garçon a un comportement étrange. Est-ce bien son fils qui est revenu vers elle ?

4 : A winter’s Tale (Jan Bonny)

Synopsis : Becky, Tommi et Maik forment une véritable cellule terroriste à eux trois, vivant dans la clandestinité et rêvant de gloire nationale. Pris dans une relation complexe faite d’amour, de haine et d’amitié, ils sont sur une pente destructrice qui les mènera à commettre une série de crimes violents. Les valeurs dont ils se réclament telles que l’honneur, la fierté et la loyauté ne résisteront pas à leur croissante perte de repères.

3 : Vivarium (Lorcan Finnegan)

Synopsis : A la recherche de leur première maison, un jeune couple effectue une visite en compagnie d’un mystérieux agent immobilier et se retrouve pris au piège dans un étrange lotissement

2 : Dogs don’t wear pants (J.-P. Valkeapää)

Synopsis : Juha porte le deuil de son épouse comme une seconde peau. Alors qu’il accompagne sa fille au salon de piercing, ses déambulations à l’étage le font tomber nez à fouet sur une dominatrice. La rencontre lui réveille des émotions enfouies, qu’il ne va cesser de vouloir explorer toujours plus loin.

1 : Golden Glove (Fatih Akin)

Synopsis : Hambourg, années 70. Au premier abord, Fritz Honka, n’est qu’un pitoyable loser. Cet homme à la gueule cassée traîne la nuit dans un bar miteux de son quartier, le « Gant d’or » (« GoldenGlove »), à la recherche de femmes seules. Les habitués ne soupçonnent pas que Honka, en apparence inoffensif, est un véritable monstre.

Note : Lorsque ce top a été constitué, je n’ai pas encore eu l’occasion de voir First love de Takashi Miike, Lighthouse de Robert Eggers et Alpha – Right to kill de Brillante Mendoza qui pourraient probablement figurer sur cette liste. Les films présentés cette année au Sadique-master festival ne figurent aussi volontairement pas dans la liste.

Cet article a été publié dans Non classé. Mettre en favori le Permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *