Blood For Flesh – Une nouvelle récidive dans le cinéma extrême Mexicain (2019)

Synopsis : Une famille aux mœurs déjà pas très saines se voit perturbée lorsque des cannibales s’intéressent à la seule femme parmi eux. Naîtra ainsi une violence sans précédent au sein d’une débauche où régnera inceste, haine et douleur.

Au programme : nécrophilie, cannibalisme, inceste, tortures, et plus encore de joyeusetés.

Source de l’image : Darkveins.

En constatant la jovialité et la douceur qui ressort de ces quelques lignes en guise de synopsis, on peut, sans conclusions hâtives, considérer que Blood for Flesh d’Alex Hernandez âgé seulement de 23 ans s’inscrit dans la lignée d’œuvres telles qu’Atroz (de Lex Ortega), Flesh To play (de Gamaliel De Santiago), We are the flesh (d’Emiliano Rocha Minter) où la violence visuelle s’accorde à une certaine viscéralité et à un certain attrait pour la « chaire/flesh » (comme on peut le remarquer avec le champ lexical utilisé pour les titres précités ci-dessus).

Source de l’image : Darkveins.

Principal fourmillement créatif actuel du cinéma underground extrême avec l’Italie, le Mexique multiplie depuis quelques années sa production de films réellement transgressifs, et pour notre plus grand plaisir Tetrovidéo émerge au bon moment puisque Blood for flesh figure parmi leurs prochaines sorties.

Trailer :

– Tinam (S.M)
Sadique-Master 2019 – droits réservés

Cet article a été publié dans Extrême, Gore, Horreur, Vidéos. Mettre en favori le Permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *