Visions of suffering – Final director’s cut

 

Visions of suffering – Final director’s cut (2018) (Andrey Iskanov) (-18) (85 minutes) (Horreur) (Russe) (Exclusivité mondiale) (VOSTFR)

Synopsis : Après une rupture avec sa petite amie causée par son obsession de la nécrophilie et du morbide, Sasha sombre dans le désespoir. Il souffre de terribles cauchemars durant lesquels il se promène dans la forêt morte d’un autre monde remplie de brouillard et de créatures étranges. Mais le rêve et le réel se mélangent lorsqu’il rencontre un chamane démoniaque et qu’un mystérieux réparateur de téléphone vient lui repérer sa ligne défectueuse au beau milieu de la nuit…

Considéré comme l’un des maîtres du cinéma underground extrême aux cotés de réalisateurs comme Marian Dora ou Karim Hussain, Iskanov marque son incontournable retour après 10 ans (à l’exception du court parcours de « Ingression ») de multiples censures et de complications en tous genres. Génie à la réalisation singulière notamment réputé pour l’incontournable « Philosophy of a knife« , il revient aux fondamentaux de son cinéma experimental angoissant avec lequel il a débuté sa carrière pour nous livrer ce qu’il considère comme son oeuvre la plus aboutie.

ps : Ce film est complétement différent de « Vision of suffering »  réalisé en 2006.

Exclusivité mondiale.

Quelques mots d’Andrey Iskanov à propos de son film : » Je n’ai jamais été satisfait de la version précédente de Visions of Suffering. Le film m’a toujours semblé trop long et j’ai détesté les effets de CGI que j’ai fini par utiliser.(…) Étant donné cette opportunité de revenir en arrière et de recréer l’atmosphère voulue du cauchemar initialement envisagé, c’était quelque chose que je devais faire ! Personnellement, je pense que cette ré-imagerie de Visions of Suffering en fait un film plus effrayant, plus sombre, plus froid et, par-dessus tout, beaucoup plus dérangeant qu’auparavant !  »
Trailer non définitif : [vsw id= »102704750″ source= »vimeo » width= »425″ height= »344″ autoplay= »no »]

Pour vous procurer les précédents films d’Andrey Iskanov, rendez-vous sur le site : http://lastexitentertainment.typepad.com/my-blog/shop.html

Cet article a été publié dans Non classé. Mettre en favori le Permalien.

Comments are closed.