Cruelle est la nuit (Alan Deprez) (Sadique-master Production) (Crowdfunding)

Synopsis : À la faveur d’une nuit noire, les activistes d’Aetna partent en mission, avec pour objectif l’assassinat d’une personnalité trouble et médiatique. Leur cible ? L’homme politique véreux Hein Stavros. Mais lorsqu’ils débarquent dans son loft cossu, ils se retrouvent en pleine partie fine… Inutile de préciser que les choses ne vont pas tarder à dégénérer.

Comme nous le savons déjà si bien, la Belgique n’est pas réputée pour son cinéma de genre et hormis quelques réalisateurs tels que Fabrice du Welz et Thierry Zeno, la transgression se fait rare. Membre du jury pour la première édition du Sadique-master festival; Alan Deprez avait su nous en mettre plein les yeux avec son court-métrage Erotomania, un croisement entre le Pinku Eiga et le Giallo ayant suscité l’enthousiasme des spectateurs.
Journaliste reconnu pour ses papiers dans divers magazines et fanzines tels que Mad movies, Lui (chroniques pour le site luimagazine.fr, rubrique mensuelle « La Casa d’Alan Deprez »), Vivre Paris, CinémagFantastique, Médusa et Darkness fanzine. ou encore des sites spécialisés parmi lesquels nous pouvons compter Hot vidéo, en rapport direct avec le projet que nous allons évoquer sur cet article, l’ambition dont il fait preuve pour ce nouvel effort cinématographique ne peut que nous inciter à lui apporter notre soutien.
Cruelle est la nuit, première production Sadique-master initiée par notre cher et tendre vice-président (car nous sommes désormais une association) Adam Korman (Benoît Levenkron) nécessite cependant précieusement votre aide de passionnés.
Identiquement à la façon de nous avons procédé lors de la 1ére édition du Sadique-master festival, pour une viabilité assurée du projet une campagne de financement a été lancée à ce lien : http://fr.ulule.com/cruelle-nuit/. Votre contribution financière et un partage massif décideront de l’issue finale et avouons qu’il serait bien dommage d’avorter un si beau bébé, surtout en vu des contreparties alléchantes. Selon les sommes versées cela va du téléchargement de la B.O du film (composée par Klem Logan) à l’affiche dédicacée par son créateur Gilles Vranckx (ayant déjà illustré celles d’Amer et L’étrange couleur des larmes de ton corps) ou même une visite dans les ateliers Squid Lab, spécialisés en effets spéciaux, dont les plus généreux donateurs pourront ramener une prothèse sanglante. Et pour les fétichistes, les petits cadeaux vont  jusqu’à proposer un string dédicacé par la guest-star et hardeuse porno  Sabrina Sweett, en vedette à l’écran pour des scènes pas vraiment farouches.
Vous voulez soutenir tout à la fois Sadique-master, Alan Deprez, et le cinéma indépendant déviant ?
Vous savez ce qu’il vous reste à faire chers lecteurs..

cruelle nuit

0 Partages
Cet article a été publié dans News, Non classé, Sadique Master Works/ Boutique. Mettre en favori le Permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *